Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




Contrôle du trafic d’animaux et commerce de bétail

Chaque fois que des animaux de différents troupeaux sont réunis, il y a un risque que des épizooties se propagent sur des régions entières. Le contrôle du trafic des animaux revêt donc une grande importance.

La Banque de données sur le trafic des animaux (BDTA) constitue un instrument clef pour le contrôle du trafic des animaux. Le détenteur d’animaux doit impérativement inscrire dans la BDTA tout trafic, qu’il s’agisse d’une vente, d’un achat, d’un estivage ou d’une participation à un marché ou à une exposition. De plus, les animaux à onglons doivent porter une marque auriculaire en bonne et due forme.

Les marchands de bétail assument des responsabilités et des obligations particulières dans la prévention de la propagation d’épizooties. Par conséquent, les personnes qui exploitent du bétail doivent suivre un cours d’introduction et détenir une patente délivrée par le Service vétérinaire.

Le Service vétérinaire cantonal vérifie lors de l'abattage et de contrôles vétérinaires officiels que les détenteurs d’animaux et les marchands de bétail respectent les dispositions légales. De plus, il supervise les marchés et les expositions d'animaux organisés sur le territoire cantonal.

Les contrôles permettent de prévenir les épizooties et forment la base d’une lutte ciblée en cas d’épizootie. De plus, ils renforcent la confiance des consommateurs et consommatrices, et constituent une condition préalable à l’accès aux marchés étrangers (exportation).


Informations supplémentaires

 


Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

http://www.vol.be.ch/vol/fr/index/veterinaerwesen/tiergesundheit/ueberwachung/tierverkehrskontrolle.html