Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




Médicaments vétérinaires

Les médicaments vétérinaires aident à guérir les animaux malades. Ils ne doivent toutefois pas porter préjudice à la sécurité et à la qualité des denrées alimentaires d’origine animale. Les médicaments vétérinaires doivent être utilisés correctement afin de prévenir et de lutter contre le développement et la propagation de la résistance aux antibiotiques. Afin de ne faire courir aucun risque aux consommateurs et consommatrices, les denrées alimentaires d’origine animale ne doivent pas présenter de résidus de médicaments dépassant les limites fixées. L’administration de médicaments vétérinaires à des animaux de rente est par conséquent fortement réglementée (ordonnance sur les médicaments vétérinaires OMédV):

  • Les médicaments vétérinaires doivent être autorisés
    L'Institut suisse des produits thérapeutiques Swissmedic n’autorise que les médicaments qui répondent aux critères internationaux de sécurité et d’efficacité, et dont la qualité est avérée.
  • Les médicaments vétérinaires ne doivent pas laisser de résidus dans les denrées alimentaires 
    L'administration de médicaments doit être interrompue suffisamment tôt avant la production de denrées alimentaires (délai d’attente). Les médicaments vétérinaires doivent être utilisés de manière appropriée. 

    La remise et l’utilisation d’antibiotiques sont soumises à des dispositions particulières afin d’empêcher le développement et la propagation de la résistance aux antibiotiques.
     

Les détenteurs et détentrices d’animaux ainsi que les vétérinaires assument des responsabilités particulières :

  • Les détenteurs et détentrices d’animaux doivent utiliser les médicaments vétérinaires conformément aux indications du ou de la vétérinaire et noter dans un journal des traitements quel médicament a été administré à quel animal et quel est le délai d’attente qui s’impose. Les réserves de médicaments constituées, leur restitution ou leur destruction doivent être inventoriées. Les animaux qui ont reçu un médicament ne peuvent être abattus qu’à l’issue du délai d’attente consigné.
  • Les vétérinaires ne peuvent donner de médicaments qu’aux animaux ou aux cheptels qu’ils connaissent. Ils doivent par ailleurs connaître l’état de santé des animaux de rente pour lesquels ils prescrivent des médicaments. Ils doivent en outre tenir un registre des médicaments administrés.
     

Les vétérinaires officiels s’assurent lors de contrôles par sondage que les détenteurs et détentrices d’animaux, de même que les vétérinaires remplissent leurs devoirs. Ils apportent ainsi une contribution importante à la sécurité des denrées alimentaires d’origine animale.


Informations supplémentaires

 


Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

http://www.vol.be.ch/vol/fr/index/veterinaerwesen/tierarzneimittel.html