Domaine de recherche

Navigation




Interdiction de couper la queue ou les oreilles d’un chien?

Le raccourcissement (sectionnement) des oreilles et de la queue constitue une infraction à la protection des animaux. Cette pratique inflige de grandes souffrances à l’animal et les chiens dont la queue a été coupée ne peuvent communiquer que difficilement avec leurs congénères.

En Suisse, il est interdit de couper les oreilles des chiens depuis le 1er juillet 1981 et la queue depuis le 1er juillet 1997. Il n’est également plus permis depuis juin 2002 d’introduire sur le territoire national des chiens dont la queue ou les oreilles ont été coupées (art. 22 de l'ordonnance fédérale sur la protection des animaux). Cette mesure a été prise pour empêcher que des personnes ne se rendent à l’étranger avec leur animal pour effectuer l’opération. Dans ces cas-là, l’animal n’est plus autorisé à revenir en Suisse.

Ne sont pas concernés par cette interdiction:

  • les chiens dont les oreilles ou la queue ont été coupées sur indication médicale*, 
  • les chiens aux oreilles ou à la queue coupées appartenant à un détenteur qui réside à l’étranger et qui vient en Suisse pour des vacances ou un séjour de courte durée,
  • les chiens aux oreilles ou à la queue coupées qui sont introduits en Suisse en raison d’un déménagement*.

* L’entrée en Suisse nécessite une inscription du Service vétérinaire cantonal dans le passeport de l’animal.


Informations supplémentaires

 


Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

https://www.vol.be.ch/vol/fr/index/veterinaerwesen/hunde/haeufige_fragen/coupieren.html