Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




Carrières : exploitation prospective et entretien après la désaffectation

Les carrières désaffectées, pour peu qu'elles ne soient pas immédiatement comblées, présentent une grande diversité écologique dans un espace restreint. Elles représentent notamment un habitat idéal pour les grenouilles, les crapauds et les sonneurs.

Des plantes pionnières telles que le tussilage et l'osier rouge y colonisent des terrains secs au sous-sol pierreux et pauvre en éléments nutritifs. Les cuvettes humides et les mares abritent une faune et une flore très diversifiées, notamment des batraciens (p. ex. le crapaud calamite) qui y trouvent des conditions de survie très favorables. Quant aux hirondelles de rivage, elles ont la chance de creuser leur nid dans les parois abruptes des carrières.

Mission de protection de la nature : privilégier une extraction échelonnée du gravier et entretenir la carrière après sa désaffectation

Aussi longtemps qu'une carrière est exploitée, il est possible de maintenir et de protéger une faune et une flore variées sans trop de problèmes. Il faut pour cela privilégier un échelonnement judicieux de l’extraction, qui tienne compte des impératifs de la protection de la nature.

En raison de contrats existants, les carrières désaffectées doivent être comblées dans la plupart des cas et reconstituées sous forme de surfaces forestières ou agricoles. On devrait à l'avenir emprunter de nouvelles voies permettant de conserver au moins partiellement les carrières et leurs habitats. Les carrières proches de l'état naturel nécessitent un entretien approprié, faute de quoi elles évoluent en forêt.

De nombreuses carrières – anciennes ou toujours exploitées – ont été inscrites à l'Inventaire des sites de reproduction de batraciens d'importance nationale (IBN). Ces sites de reproduction sont protégés par la législation fédérale en vertu de l'ordonnance du 15 juin 2001 sur la protection des sites de reproduction des batraciens d'importance nationale.

Accord sectoriel passé avec la «Fondation Landschaft und Kies»

En 2007, le Service de la promotion de la nature a passé un accord sectoriel (PDF, 2 Mo, 3 pages) (en allemand) avec la «Fondation Landschaft und Kies». Les membres de la fondation s’engagent à fournir des prestations complètes en matière de protection de la nature dans les sites d’extraction et les décharges. La manière dont chaque article de l’accord doit être mis en pratique est définie dans un guide (PDF, 894 Ko, 23 pages) (en allemand). Un modèle de formulation (PDF, 126 Ko, 1 page) (en allemand) visant à ce que l’accord sectoriel soit correctement pris en considération et des articles types pour les règlements de quartier (PDF, 105 Ko, 7 pages) (en allemand) contribuent à la mise en œuvre concrète de cet accord.

Un premier rapport de contrôle (PDF, 4 Mo, 20 pages) (en allemand) et un deuxième rapport de contrôle (PDF, 5 Mo, 27 pages) 5 ans plus tard (aussi en allemand) attestent que les résultats de l’accord passé sont bons.


Informations supplémentaires

 


Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

http://www.vol.be.ch/vol/fr/index/natur/naturfoerderung/lebensraeume/im_landwirtschaftsgebiet/gruben.html