Domaine de recherche

Navigation




Pêche dans les Lütschines

On distingue trois différentes Lütschines : la Lütschine noire (code 122), la Lütschine blanche (code 123) et la Lütschine réunie (code 125).

La Lütschine noire (122)

La Lütschine noire (122) prend sa source à Grindelwald, à 1010 m d’altitude, et s’étend jusqu’à la jonction avec la Lütschine blanche à Zweilütschinen, à 650 m d’altitude, où les deux rivières forment la Lütschine réunie. La Lütschine noire s’écoule sur une longueur de 12,3 km à travers les vallées de Grindelwald et de Lütschental, exploitées à des fins agricoles, puis à travers un tronçon boisé à forte pente.

Dans les plaines, le ruisseau est en partie fortement canalisé et corrigé par des digues ; son cours est en revanche presque naturel dans les secteurs abrupts. La dynamique des sédiments n’est pas perturbée. Les pointes de débit ont lieu de juin à août. La Lütschine noire gèle en partie en hiver.

La Lütschine blanche (123)

La Lütschine blanche (123) prend sa source dans la Trachsellauenen, à 1200 m d’altitude, et s’étend jusqu’à la jonction avec la Lütschine noire à Zweilütschinen, à 650 m d’altitude, où les deux rivières forment la Lütschine réunie. La Lütschine blanche s’écoule sur une longueur de 13,1 km à travers la vallée de Lauterbrunnen, exploitée à des fins agricoles, puis à travers un tronçon boisé à forte pente.

Dans la plaine, le ruisseau est en partie fortement canalisé et corrigé par des digues ; son cours est en revanche presque naturel dans les secteurs abrupts. La dynamique des sédiments n’est pas perturbée. Les pointes de débit ont lieu de juin à août.

La Lütschine réunie (125)

La Lütschine réunie (125) s’écoule sur une longueur de 8,6 km et une largeur moyenne de 18,4 m depuis Zweilütschinen, à 650 m d’altitude, jusqu’à son embouchure dans le lac de Brienz, près de Bönigen, à 565 m d’altitude.

Dans sa partie supérieure, la Lütschine réunie s’écoule dans une vallée étroite, encaissée et très boisée. Dans sa partie inférieure, elle traverse la plaine alluviale de Matten, où se trouve un aéroport militaire.

Alors que la partie supérieure ne présente que des aménagements locaux des berges, la partie inférieure est canalisée d’un bout à l’autre et corrigée en dur. La dynamique des sédiments n’est pas perturbée. Les pointes de débit ont lieu en juin et juillet.

Espèces de poissons

Dans la Lütschine, on ne capture que des truites. On les pêche avec toutes les méthodes habituellement employées dans les ruisseaux de montagne.

La Lütschine permet également la remontée des truites de lac du lac de Brienz. On y capture d’ailleurs régulièrement de gros spécimens. Les truites de lac capturées en rivière doivent être inscrites comme truites de rivière dans les carnets de contrôle destinés aux statistiques. Pour garantir la reproduction de ces truites de lac, qui remontent la rivière en automne, il est particulièrement important de respecter une « fenêtre de capture » qui, durant le mois de septembre, n’autorise que la conservation des truites mesurant entre 24 et 45 cm. De temps à autre, on prend aussi des truites arc-en-ciel isolées.

Techniques de pêche

Les techniques les plus fréquemment employées sont la pêche au flotteur, la pêche au toc et la pêche au lancer. Les vers et les teignes sont les appâts favoris des pêcheurs au flotteur et au toc.


Informations supplémentaires

 


Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

https://www.vol.be.ch/vol/fr/index/natur/fischerei/angelfischerei/pachtgewaesser/luetschinen.html