Domaine de recherche

Navigation




Pêche dans le Fildrich

Le Fildrich (code 157) prend sa source à près de 1500 m d’altitude et s’étend sur une longueur de 14,8 km jusqu’à son embouchure dans le Kirel (155), près de Horboden, à 810 m d’altitude.

Sa largeur moyenne n’est que de 4,5 m. Ce ruisseau de montagne typique s’écoule à travers la vallée du haut Diemtigtal, qui est en partie boisée et en partie consacrée à l’agriculture de montagne. Dans la partie inférieure, la plus abrupte de la vallée, le Fildrich est bordé par la route cantonale. Sur ce parcours, le ruisseau a en grande partie subi des corrections en dur, ce qui n’est pas le cas de la partie supérieure, où les travaux de consolidation de son lit et des berges n’ont pas été effectués sur tout le cours. Les pointes de débit s’observent généralement durant les mois de mai et juin. La dynamique des sédiments est à peine influencée.

Espèces de poissons

Dans le Fildrich, on capture presque exclusivement des truites de rivière. Elles sont pêchées avec toutes les techniques habituellement utilisées dans les ruisseaux de montagne. Les méthodes les plus fréquemment employées sont la pêche au toc et au lancer. Pour la pêche au toc, les appâts sont généralement des vers ou des teignes. Au lancer, les petites cuillers tournantes s’imposent.

Nota bene

La pêche n’est autorisée dans le Fildrich que les lundi, mercredi et samedi ainsi que le 16 mars.


Informations supplémentaires

 


Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

https://www.vol.be.ch/vol/fr/index/natur/fischerei/angelfischerei/pachtgewaesser/fildrich.html