Domaine de recherche

Navigation


  • Deutsch


Planification de la circulation

Les valeurs limites fixées pour le dioxyde d’azote (NO2) et les poussières fines (PM10) dans l’ordonnance fédérale sur la protection de l’air (OPair) devront également être respectées le long des routes d’ici 2030 au plus tard. Le plan de mesures de protection de l’air 2015/2030 doit contribuer à l’atteinte de cet objectif.

Le canton estime que des progrès restent à faire pour que les valeurs limites soient respectées le long des axes de circulation très fréquentés. Malgré les améliorations prévues sur le plan des facteurs d’émissions, et notamment les projets techniques réalisés dans l’industrie automobile, les valeurs limites pourraient encore être dépassées localement. Les concentrations élevées de polluants sont essentiellement dues à l’urbanisation et à l’augmentation du trafic.   

Elaboré par le secteur Protection contre les immissions, le guide « Détermination des capacités locales » permet d’anticiper les conséquences de l’urbanisation et de la hausse du trafic sur des tronçons donnés. Si des dépassements des valeurs limites d’immission sont à prévoir, il convient de mettre en œuvre des mesures au niveau adéquat pour que les valeurs limites d’immission soient respectées sur ces axes d’ici 2030.

  • Guide « Détermination des capacités locales »

Mesures de réduction des émissions causées par la circulation

Lorsque le trafic est trop dense localement, le canton ou les communes prennent des mesures adaptées pour les tronçons concernés en fonction de leurs compétences :

  • réduire les émissions de polluants par le biais de l’aménagement et de la gestion du réseau routier
  • influencer le choix des moyens de transport et le comportement des usagers

  • réduire le trafic

  • mettre en œuvre des mesures techniques et améliorer les technologies automobiles

Cas particulier des projets générant une importante fréquentation

La qualité de l’air est souvent mauvaise sur les sites proches des centres urbains. L’implantation de projets générant une importante fréquentation (PIF) peut augmenter le niveau de pollution.

Sur le plan de la protection de l’air, il est tout de même judicieux de développer ces PIF sur des sites proches des centres urbains :

1.      Ils sont bien desservis par les transports publics.

2.      Ils sont facilement accessibles à pied ou à vélo.

3.      Les trajets à parcourir avec des véhicules motorisés sont courts.

Le plan directeur cantonal contient des dispositions spéciales pour ces cas particuliers (mesure B_01).

Nota bene

Guide

  • Détermination des capacités locales 
    Le guide permet de déterminer dans quelle mesure le trafic peut encore augmenter sur des tronçons donnés sans que l’atteinte des objectifs de protection de l’air d’ici 2030 ne soit remise en question.

Exposé projets générant une importante fréquentation (PIF)

Aménagement de places de stationnement dans le cadre de projets de grande envergure


Informations supplémentaires

 


Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

https://www.vol.be.ch/vol/fr/index/luft/luftreinhaltung/verkehr/verkehrsplanung.html