Domaine de recherche

Navigation


  • Deutsch


Réverbération de la lumière du soleil

Réverbération de la lumière du soleil

D’après la loi sur la protection de l’environnement (LPE), la réverbération de la lumière du soleil, c’est-à-dire la réflexion de la lumière par des bâtiments ou lors de l’exploitation de certaines installations, peut causer des atteintes nuisibles ou incommodantes. Il peut notamment s’agir de la réverbération de la lumière sur des façades, des fenêtres ou des installations solaires, ou de l’altération de la lumière par la rotation des pales d’une éolienne. La réverbération de la lumière du soleil doit être limitée de manière à ne pas devenir nuisible ou incommodante.

Les phénomènes naturels tels que les reflets sur la surface d’un lac ne tombent pas dans le domaine protégé par la LPE ; il en va de même de l’éblouissement lié à la réverbération de la lumière du soleil par la neige se trouvant sur un toit, la neige ne constituant pas un élément architectural de l’installation. 

Eblouissement causé par les surfaces réfléchissantes

Les phénomènes de réverbération et d’éblouissement s’observent souvent sur des installations situées en contrebas ou en face de bâtiments de plusieurs étages, et notamment sur les installations dont l’inclinaison est supérieure à 60°. Il est en général possible d’éviter les éblouissements en réduisant l’inclinaison.  

Le caractère éblouissant des surfaces réfléchissantes dépend essentiellement de la durée des réflexions et de leur intensité.

L’intensité dépend à son tour des propriétés de la surface du matériau et de l’angle de rayonnement du soleil.

Un traitement particulier peut être effectué sur la surface pour réduire l’intensité des réflexions en diffusant davantage la lumière reflétée. La durée de l’éblouissement peut toutefois s’en trouver prolongée.

Effets des éoliennes sur la lumière

La rotation des pales d’une éolienne modifie la lumière du soleil, ce qui peut entraîner une gêne :

  • effet discothèque : éclairs lumineux provoqués par la succession rapide de phénomènes de réverbération de la lumière du soleil. La brillance de la surface des pales et la réflectivité de la peinture choisie ont une influence sur l’intensité des reflets. Il convient donc de choisir des peintures mates pour réduire les nuisances.

  • effet stroboscopique : lumière interrompue à une fréquence élevée. On parle également de projection périodique d’une ombre ou de clignotement artificiel. La gêne qui en découle peut être limitée en choisissant judicieusement le site d’implantation ou en arrêtant temporairement l’éolienne.

Informations supplémentaires

 


Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

https://www.vol.be.ch/vol/fr/index/luft/lichtverschmutzung/sonnenlichtreflexionen.html