Domaine de recherche

Navigation




Feu bactérien : ne pas toucher les plantes contaminées et signaler leur emplacement à la commune

Le feu bactérien est une maladie bactérienne hautement contagieuse et extrêmement dangereuse qui infeste les arbres fruitiers à pépins (pommiers, poiriers, cognassiers) ainsi que diverses plantes sauvages ou d’ornement. 

Toute infestation par le feu bactérien doit être annoncée à la commune concernée.

Poirier atteint de feu bactérien, comme le prouve la nette coloration brun-noir du feuillage.

Les arbres atteints de feu bactérien présentent des branches arquées et une coloration brun-noir du feuillage.

Mesures de prévention : désinfecter et contrôler

  • Lors de la taille des arbres fruitiers, désinfecter les outils après chaque plante taillée.
  • Observer régulièrement les plantes sujettes aux infestations, depuis l’apparition des premières feuilles jusqu’à la coloration automnale.

Annoncer toute plante suspecte à la commune  – ne pas toucher la plante !

  • Ne pas toucher les plantes suspectes : risque de contamination d’autres plantes.
  • Annoncer le cas suspect à la commune concernée : cette dernière prendra les mesures qui s’imposent et répondra aux questions posées.

Situation dans le canton de Berne : peu de nouveaux cas

Carte du canton de Berne présentant les communes contaminées par le feu bactérien en 2019 (PDF, 762 Ko, 1 page)

Modification de la réglementation relative au feu bactérien à partir de 2020

 

Le nouveau droit en matière de santé des végétaux est entré en vigueur au 1er janvier 2020. Il contient de nouvelles dispositions concernant le feu bactérien. A partir de 2020, il ne sera plus obligatoire de signaler ni de combattre cet organisme, sauf en Valais. Il ne sera donc quasiment plus possible d’affecter des moyens financiers à la surveillance du feu bactérien et à la lutte contre ce dernier. En effet, nous avons appris à gérer le feu bactérien au fil des années et la Confédération doit désormais utiliser les moyens disponibles pour lutter en priorité contre les nouveaux organismes de quarantaine. Par ailleurs, l’accent est davantage mis sur la responsabilité individuelle de chacun. 

Circulaire de janvier 2020 (PDF, 330 Ko, 2 pages) 

Carte des objets protégés avec leur périmètre de protection

 


Informations supplémentaires

 


Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

https://www.vol.be.ch/vol/fr/index/landwirtschaft/landwirtschaft/pflanzenschutz/meldepflichtige_schadorganismen/feuerbrand.html