Domaine de recherche

Navigation




Retour à l'aperçu des communiqués actuels

Biodiversité La plus grande réserve forestière du canton devrait voir le jour sur le col du Grünenberg

17 août 2020 – Communiqué de presse

Le Conseil-exécutif approuve un crédit de 3,7 millions pour une réserve forestière qui s’étendra du Niederhorn au Hohgant, dans l’Oberland bernois. En créant cette réserve, qui abrite des espèces animales et végétales menacées, le canton franchit un pas important vers la réalisation de ses objectifs de biodiversité. Le projet sera mené à bien en 2021, à condition que les propriétaires de forêts l’approuvent.

Le projet de réserve forestière sur le col du Grünenberg touche les communes de Beatenberg, de Habkern et d’Eriz. Il s’étend sur près de 4500 hectares, dont deux tiers de forêts et un tiers de terres ouvertes, avec des zones marécageuses et des masses rocheuses. Parmi les surfaces boisées, 968 hectares seront classés comme réserve forestière totale et les 1876 autres comme réserve forestière partielle. Le Conseil-exécutif a approuvé pour cela un crédit de 3,7 millions de francs à l’intention du Grand Conseil. Celui-ci étudiera le dossier probablement lors de la session d’hiver.

Il s’agira de la plus grande réserve forestière du canton de Berne. Entre le Niederhorn et le Hohgant, des associations forestières rares seront préservées et les habitats d’espèces animales (p. ex. le grand tétras) et végétales menacées seront revalorisés. Le territoire se caractérise aussi par ses valeurs naturelles importantes, qu’une exploitation prudente a permis de conserver. La réserve forestière « Grünenbergpass » fera progresser la réalisation des objectifs cantonaux de biodiversité sylvicole. Enfin, et surtout, elle ouvre des possibilités pour la recherche et l’observation de l’environnement.

Exploitation ciblée de la réserve partielle, pas d’exploitation de la réserve totale

La surface de la future réserve appartient à 20 propriétaires forestiers, qui ont insisté lors des discussions préliminaires sur leur intention de négocier un contrat avec le canton. Les assemblées de propriétaires se tiennent actuellement et les contrats devraient être signés pour le 1er janvier 2021. Aucune opposition à la création d’une réserve forestière n’a été déposée lors de la mise à l’enquête publique.

Dans une réserve totale, les propriétaires renoncent à toute exploitation pendant 50 ans et laissent la forêt se développer naturellement. Dans une réserve partielle, des interventions sylvicoles sont prévues afin de préserver et d’enrichir les habitats d’espèces rares et menacées ainsi que les sites marécageux. Les propriétaires reçoivent des contributions par hectare et des contributions d’exploitation.

Objectif : des réserves sur 10% de la surface forestière

Dans sa Politique forestière 2020, la Confédération a posé un objectif clair : 10% de la surface forestière totale seront des réserves à l’horizon 2030. En créant la réserve forestière « Grünenbergpass », le canton de Berne fait passer de 2,9% à 4,5% la part des réserves sur son aire forestière totale. La réserve bénéficiera d’un cofinancement de la Confédération au titre de la convention-programme Biodiversité en forêt pour la période 2020 à 2024 et pour les périodes qui suivront.

Retour à l'aperçu des communiqués actuels


Informations supplémentaires



Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

https://www.vol.be.ch/vol/fr/index/direktion/ueber-die-direktion/medien.html