Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




Indice bernois de prospérité IBP 2017

Le produit intérieur brut (PIB) est l’unité de mesure du développement économique universellement établie et représente la somme de toutes les marchandises produites et de tous les services fournis dans une zone donnée. Le PIB occulte toutefois des facteurs de politique sociale et environnementale dont l’importance est grandissante. C’est la raison pour laquelle des discussions intenses sont menées aux niveaux national et international pour remplacer ou compléter le PIB. Plusieurs ébauches tentent d’y intégrer des aspects de prospérité, de bien-être, de qualité de vie et de bonheur et par conséquent de quantifier ces éléments.

La mesure du développement durable dans le cadre du Cercle Indicateurs à l’aune d’environ 30 indicateurs restitue une vue d’ensemble complète des fondements complexes du développement durable. En revanche, à l’heure actuelle, nous ne disposons pas d’une représentation claire et différenciée de l’évolution économique fondée sur d’autres éléments que la seule production mesurée en francs.

Berne est le premier canton à présenter un indice qui dépasse le PIB classique. Cet indice repose sur des statistiques déjà enregistrées et permet une évaluation immédiate de la prospérité d’une économie publique.

Des indicateurs sélectionnés sont comparés dans les quatre dimensions de l’attractivité, de la force économique, des ressources et de la stabilité. Plus la part est importante, mieux l’économie publique se porte.

Dans les quatre dimensions évoquées plus haut, le canton de Berne se situe selon l’aspect considéré aussi bien en dessous qu’au-dessus de la moyenne suisse.

L’IBP repose sur quatre dimensions quantifiées chacune par trois indicateurs. Ces indicateurs servent à la comparaison avec la moyenne suisse (diagramme circulaire CH). Lorsqu’une part du diagramme dépasse la moyenne suisse, cela signifie que la valeur cantonale est plus avantageuse, du point de vue de l’économie publique, que la moyenne suisse (tel est le cas, par ex., pour l’indicateur Qualification de la dimension Force). Lorsque la part est inférieure à la moyenne suisse, l’indicateur cantonal est moins avantageux que la moyenne suisse (tel est le cas, par ex., pour l’indicateur PIB de la dimension Force). Les indicateurs pour lesquels une valeur moindre est au contraire plus avantageuse (par ex., l’indicateur Fiscalité de la dimension Attractivité) sont convertis de telle façon que la situation plus avantageuse est représentée par une part plus importante.

Agrandir l'image L’IBP repose sur quatre dimensions quantifiées chacune par trois indicateurs. Ces indicateurs servent à la comparaison avec la moyenne suisse (diagramme circulaire CH). Lorsqu’une part du diagramme dépasse la moyenne suisse, cela signifie que la valeur cantonale est plus avantageuse, du point de vue de l’économie publique, que la moyenne suisse (tel est le cas, par ex., pour l’indicateur Qualification de la dimension Force). Lorsque la part est inférieure à la moyenne suisse, l’indicateur cantonal est moins avantageux que la moyenne suisse (tel est le cas, par ex., pour l’indicateur PIB de la dimension Force). Les indicateurs pour lesquels une valeur moindre est au contraire plus avantageuse (par ex., l’indicateur Fiscalité de la dimension Attractivité) sont convertis de telle façon que la situation plus avantageuse est représentée par une part plus importante.


Informations supplémentaires



Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

http://www.vol.be.ch/vol/fr/index/wirtschaft/wirtschaftspolitik/beco-bwx.html