Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




Autres prestations forestières

Photosynthèse

Les arbres transforment le gaz carbonique (CO2) en glucides et en oxygène au moyen de la photosynthèse. Le CO2 reste emmagasiné dans leur tronc, leurs racines et leurs branches toute leur vie durant.

Ce procédé de stockage ne se réduit pas aux arbres vivants : le CO2 demeure captif du bois même lorsque ce dernier est utilisé pour la construction ; il ne s’en libère que lorsque le bois brûle ou se décompose.

 

Filtrage de l’eau

Le sol forestier est un bon filtre biologique, qui purifie les eaux de pluie et les emmagasine dans les flots souterrains. L’eau des nappes phréatiques forestières peut la plupart du temps être bue sans traitement. L’eau souterraine des bassins de réception forestiers contient en général beaucoup moins de polluants que celle des zones agricoles ou habitées. Sans l’effet purificateur de la forêt, la production d’eau potable nécessiterait des traitements coûteux.

Le sol forestier a de plus un effet de réservoir efficace. La partie supérieure vivante du sol forestier comporte de nombreuses cavités. Ces pores agissent comme une éponge et retiennent jusqu'à 50 litres/m2 de précipitations dans les dix premiers centimètres du sol. Le sol forestier joue donc un rôle régulateur dans le régime des eaux. Normalement, aucun écoulement d’eau ne se produit à la surface du sol en forêt. En revanche, les sources issues de bassins de réception forestiers coulent souvent même après une longue période de sécheresse.

Production de fruits, baies et champignons

Parmi les nombreuses espèces végétales qu’abrite la forêt, certaines sont comestibles. Tout un chacun est en droit de cueillir lui-même ces produits forestiers, à condition, toutefois, de respecter certaines prescriptions.

La cueillette des champignons, par exemple, est interdite durant la première semaine du mois (période de protection) et elle ne doit pas excéder 2 kg par personne et par jour. Quant à la récolte de fruits et de baies, elle doit être conforme à l’usage local.

Diversification du paysage

Près d’un tiers du territoire cantonal est recouvert de forêts. Quelles que soient leur forme, leur composition et leur dimension, elles marquent le paysage de leur empreinte. 

Chaque peuplement d’arbres, chaque bosquet, chaque broussaille présente une apparence différente ; tous contribuent à faire de la forêt un élément paysager.

Tryptique de photographies représentant un champignon, une source et une forêt au soleil couchant.

La forêt fournit des denrées comestibles, retient l’eau et modèle l’aspect du paysage.


Informations supplémentaires

 


Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

http://www.vol.be.ch/vol/fr/index/wald/wald/berner_wald/waldfunktionen/weitere_waldleistungen.html