Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




Néophytes envahissants : une menace pour les plantes, les animaux et les humains

De plus en plus d'espèces végétales allogènes se répandent dans l'ensemble de la Suisse au détriment des espèces indigènes. Ces plantes néophytes envahissantes peuvent en outre aussi devenir dangereuses pour l'homme, dans la mesure où elles risquent de provoquer des brûlures et des allergies. Les néophytes représentent également une menace pour les réserves naturelles puisqu'ils ont tendance à se répandre massivement sur des surfaces proches de l'état naturel. Il convient donc d’éviter l’importation de ces végétaux ainsi que de contrôler et d’éliminer ceux qui sont déjà établis. Ces tâches occuperont encore pour longtemps l'Europe, la Suisse et aussi le canton de Berne !

Le Centre national de données et d'informations sur la flore de Suisse (Info Flora) établit une distinction entre

En 2008 entrait en outre en vigueur l’ordonnance révisée sur la dissémination dans l’environnement (ODE). Cette dernière régit l’utilisation d’organismes exotiques et énumère, dans son annexe 2, les espèces néophytes et néozoaires interdites en Suisse.

Plan de mesures Néophytes dans le canton de Berne

En Suisse, certains néophytes disposent d’une stratégie de colonisation particulièrement redoutable. Ils exercent de ce fait une forte concurrence sur la flore indigène, au point de devenir problématiques pour les habitats dignes de protection, les eaux, les installations de transport, les infrastructures et notre santé. La régulation et la lutte contre ces espèces sont prenantes, coûteuses et rarement efficaces à long terme. Il est d’autant plus important de prévenir leur expansion.

Un projet pilote du Service de la promotion de la nature a montré que

  • les plantes posant problème étaient largement inconnues (y compris de certains spécialistes) ;
  • les modèles de propagation et le danger étaient très variables, impliquant des mesures spécifiques pour chaque région ;
  • la lutte contre les néophytes requérait l’association de services actifs dans plusieurs domaines et à divers échelons (fédéral, cantonal et communal) : aménagement hydraulique, entretien des routes, service forestier, protection des plantes agricoles, protection de la santé, protection de la nature, etc.).

Un plan de mesures élaboré avec le Centre d’information floristique bernois règle en outre la suite des opérations :

Informations complémentaires


Informations supplémentaires

 


Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

http://www.vol.be.ch/vol/fr/index/natur/naturfoerderung/tiere_pflanzen/unerwuenschte_arten/neophyten.html