Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




Réserves naturelles et objets naturels protégés

Les interventions humaines portent sérieusement atteinte à la nature, raison pour laquelle celle-ci doit être protégée artificiellement. Selon le «Guide de protection de la nature du canton de Berne (PDF, 3 Mo, 26 pages)», la protection de la nature repose sur trois types de mesures pratiques :

  1. les habitats naturels doivent être conservés (p.ex. hauts-marais) ;
  2. les surfaces proches de l’état naturel doivent être entretenues (p.ex. prairies maigres) ;
  3. la mise en place de surfaces de compensation écologique et l’adaptation des formes d’exploitation doivent permettre de remodeler les paysages appauvris (p.ex. régénération de ruisseaux).

Zones protégées

Les zones protégées sont des habitats proches de l’état naturel, variés ou spécifiques, qui ne peuvent être exploités que de manière extensive. La protection de l’habitat joue un rôle central au même titre que la protection des espèces. En effet, il ne sert à rien de protéger les espèces si celles-ci ne disposent plus d’un habitat. C’est pourquoi la création de réserves naturelles est l’une des tâches principales du Service de la promotion de la nature. A l’heure actuelle, il existe environ 200 de ces zones protégées dans le canton de Berne, qui sont en règle générale mises sous protection par arrêté de la Direction de l’économie publique.

Objets protégés

Des objets isolés peuvent être mis sous protection au même titre que des zones entières :

  • les objets botaniques protégés (OBP) : vieux arbres, haies et allées 
  •  les objets géologiques protégés (OGP) : blocs erratiques, pierres à cupules, réserves de blocs erratiques, affleurements géologiques et pierres commémoratives

  


Informations supplémentaires

 


Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

http://www.vol.be.ch/vol/fr/index/natur/naturfoerderung/naturschutzgebiete_naturschutzobjekte.html