Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




Centres pour la pêche

Les installations cantonales de pisciculture accomplissent trois tâches :  

  • Elevage et repeuplement
    Les installations cantonales de pisciculture veillent, au moyen de poissons et d'écrevisses destinés au repeuplement, à la structure naturelle des populations : les effectifs de poissons en recul sont maintenus ; les espèces de poissons menacées ainsi que les écrevisses indigènes sont, quant à elles, soutenues.
  • Information
    Les installations cantonales de pisciculture informent, par le biais de brochures, films etc., les écoles, les associations, les groupes d’intérêts et la population sur les évolutions dans les domaines de la pêche et de la protection de l’environnement, des eaux et des espèces.
  • Centre de contact de la surveillance de la pêche
    Les installations cantonales de pisciculture constituent également un interlocuteur pour toute demande émanant des citoyennes et citoyens et ayant trait à de nombreux domaines tels que :
    - la régénération des eaux ;
    - l’aménagement des eaux ;
    - les extractions de gravier ;
    - les prélèvements d’eau ;
    - la planification du trafic lacustre et les plans de protection des rives ;
    - la pêche professionnelle et la pêche à la ligne ;
    - les maladies des poissons ;
    - les épizooties des poissons ;
    - les exigences en matière de protection des animaux…

De nombreux gardes-pêche utilisent collectivement les infrastructures existantes dans les installations de pisciculture et se remplacent mutuellement.

La situation géographique des grandes installations de pisciculture de Kandersteg, Faulensee, Reutigen et Gléresse définit en même temps les espèces de poissons élevées et les cours d’eau cibles pour leur descendance.

L’exploitation des installations cantonales de pisciculture est financièrement autonome. Grâce à l’exploitation des eaux bernoises, l’Etat perçoit chaque année environ 2 millions de francs de recettes régaliennes (recettes issues des patentes de pêche et des affermages). Les charges d’exploitation halieutique des eaux soumises à patente et des eaux affermées s’élèvent à environ 0,9 million de francs par an, soit environ 650 000 francs de frais de personnel et 250 000 francs de frais d’exploitation.


Informations supplémentaires

 


Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

http://www.vol.be.ch/vol/fr/index/natur/fischerei/artenfoerderung/fischzuchtanlagen.html