Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




Saumon de fontaine

Image du poisson

Agrandir l'image Saumon de fontaine

Biologie du saumon de fontaine (Salvelinus fontinalis Mitchell)

Image du poisson

Agrandir l'image Saumon de fontaine

Caractéristiques morphologiques

Corps en forme de torpille, plus allongé chez les jeunes, plutôt haut par la suite ; bouche très largement fendue ; nageoire caudale légèrement échancrée, présence d’une nageoire adipeuse entre les nageoires dorsale et caudale ; écailles très petites. Dentition du vomer : 8 dents sur le chevron, pas de dents sur le corps. Dos brun olive, nageoire dorsale marbrée de jaunâtre, flancs avec points rouges bordés de clair et points jaunes. Nageoires de la face ventrale rougeâtres, avec bord antérieur blanc et noir ; ventre jaune à rougeâtre. Croissance très variable suivant le milieu ; longueur moyenne : 20 à 35 cm, maximale : 50 cm.

Distribution

A l’origine seulement dans la partie orientale de l’Amérique du Nord. Ses qualités halieutiques lui ont valu d’être introduit avec succès en Amérique du Sud, en Nouvelle-Zélande, en Asie et, dès 1880, dans certaines parties d’Europe (Scandinavie, Grande-Bretagne et région alpine). Dans le canton de Berne, on trouve isolément des saumons de fontaine dans la partie supérieure de quelques cours d’eau soumis au régime des permis.

Mœurs

Poisson sédentaire et territorial. Espèce typique des eaux froides et vives de la partie amont des rivières (zone à truite supérieure). Moins sensible à l’acidité et à un faible taux d’oxygène que la truite de rivière. Poisson vorace qui se nourrit de vers, de petits crustacés, de larves d’insectes, d’insectes terrestres, de mollusques et, avec l’âge, d’alevins. Période de reproduction : septembre à novembre. La ponte s’effectue dans des nids creusés dans le gravier des eaux vives et peu profondes, souvent à proximité des sources. Nombre d’œufs : environ 2000 par kg du poids des femelles. Diamètre des œufs : 3,5 à 5 mm. L’éclosion a lieu après environ 100 jours à une température de 5 °C.

Techniques de pêche

Dans le canton de Berne, les saumons de fontaine ne sont généralement pas recherchés systématiquement, mais capturés par accident en pêchant la truite de rivière. On peut utiliser toutes les techniques usuelles, comme la pêche à la mouche, au flotteur, au lancer, à la ligne de fond et au toc.

Tailles minimales de capture et périodes de protection

En tant qu’espèce non indigène, le saumon de fontaine ne bénéficie ni d’une taille minimale de capture ni d’une période de protection. Toutes les autres dispositions doivent néanmoins être respectées.


Informations supplémentaires

 


Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

http://www.vol.be.ch/vol/fr/index/natur/fischerei/artenfoerderung/fischarten/bachsaibling.html