Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




Ombre

Biologie de l’ombre (Thymallus thymallus L.)

Caractéristiques morphologiques

Corps mince chez les jeunes, modérément allongé chez les individus plus âgés ; entre le grand étendard drapé de pourpre de la nageoire dorsale et la nageoire caudale profondément échancrée, l’ombre possède une nageoire adipeuse. Début de la nageoire dorsale loin devant le point de départ des nageoires pelviennes. Ecailles de taille moyenne. Bouche petite, peu fendue, atteignant tout au plus le bord antérieur de l’œil ; mâchoire supérieure proéminente avec de petites dents. Coloration variable suivant l’âge et le milieu ; dos vert gris, flancs plus clairs avec des points noirs épars, bordés de clair ; ventre blanchâtre à jaunâtre devenant doré pendant la période de reproduction. Longueur moyenne : 30 à 50 cm, maximale : 65 cm.

Distribution

Répandu dans de nombreuses parties de l’Europe centrale, du Nord et du Nord-est, sa présence est très irrégulière. Poisson casanier restant dans les grandes rivières bien oxygénées, à fond de gravier (« zone à ombre » des cours d’eau). Dans le canton de Berne, de grandes populations d’ombres vivent dans l'Aar à Interlaken, entre Thoune et Berne, dans le tronçon à débit résiduel près de Berne, en aval de la centrale de Mühleberg ainsi que dans la Langeten (droit de pêche privé). Des peuplements d’importance moyenne existent dans des régions choisies du lac de Thoune, dans la Sarine (Laupen), dans le canal de Hagneck et dans la Vieille Aar.

La zone de frai de Schadau, dans l’Aar à sa sortie du lac de Thoune, est l’une des deux plus importantes de Suisse ; elle est d’importance nationale pour la gestion de la pêche.

Mœurs

Poisson vivant en bandes. Les jeunes se nourrissent majoritairement de zooplancton, plus tard de vers, de mollusques, de larves d’insectes, d’insectes terrestres, parfois d’œufs de poissons. Sa période de reproduction se déroule entre mars et mai. La femelle creuse une frayère à un endroit graveleux et peu profond et y dépose 3000 à 6000 œufs d’un diamètre de 3 à 4 mm. L’incubation dure environ 2 semaines (180 à 200 degrés-jours). La maturité sexuelle est généralement atteinte durant la troisième année de vie (environ 30 cm de longueur).

Techniques de pêche

Les ombres sont en majorité capturés en automne et en hiver, en pêchant au flotteur avec des nymphes ou des appâts naturels tels que des vers de farine, des vers de fumier et des larves de phryganes. On peut également les pêcher à la mouche, avec des mouches sèches, des mouches noyées ou des nymphes.

Tailles minimales de capture et périodes de protection


Informations supplémentaires

 


Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

http://www.vol.be.ch/vol/fr/index/natur/fischerei/artenfoerderung/fischarten/aesche.html