Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




Incinération en plein air

En Suisse, il est autorisé d’allumer des feux en plein air à condition qu’ils ne dégagent pas trop de fumée et que seul du matériel adéquat soit utilisé : bois sec non traité, déchets naturels et secs provenant de forêts, de champs et de jardins. 

L’incinération en plein air de bois humide ou traité (imprégné, teinté, peint, etc.) en dehors d’installations équipées d’un système d’épuration des fumées rejette dans l’atmosphère de grandes quantités de poussières fines, de particules de suie et d’autres gaz. Ces substances peuvent provoquer des maladies pulmonaires et sont parfois cancérigènes. Le même problème se pose lors de l’incinération de vaisselle en carton, de serviettes colorées en papier et d’emballages en plastique. Par conséquent, l’incinération de déchets en plein air est en principe interdite en Suisse.

Le canton ou les communes peuvent interdire totalement de faire du feu en plein air, par exemple lorsque des quartiers ou des vallées entières se retrouvent régulièrement enfumées, ou lors de situations d’inversion.

Nota bene

Incinération de rémanents de coupe en forêt

L’incinération de rémanents de coupe est en principe interdite en forêt et jusqu’à 30 mètres de la lisière. Les branches et autres résidus de coupe ne peuvent être brûlés en forêt que si les conditions requises sont remplies, que certaines exigences sont respectées et qu’une dérogation a été délivrée.

Feux à des fins d’exercice

Les exercices de lutte contre les incendies (sapeurs-pompiers, protection civile, service militaire) entraînent l’apparition de flammes émettant de la suie (allumage et extinction répétés). Dans la mesure du possible, ces exercices doivent être effectués à l’écart des zones bâties afin de protéger la population.

Le document de base du canton de Berne pour l’instruction au feu énumère les combustibles admis pour allumer un foyer d’incendie


Feux de joie

Le jour de la fête nationale, des feux de joie sont allumés dans tout le pays. Seul du bois sec laissé à l’état naturel peut être brûlé. L’incinération de bois traité et de toute autre sorte de déchets est interdite car elle émet des polluants atmosphériques nocifs pour la santé et l’environnement.

Même si elle est autorisée par la commune, l’incinération de sapins de Noël dans le cadre d’une fête pose problème sur le plan de la protection de l’air. En cas de situation d’inversion accompagnée de concentrations élevées de poussières fines, il faudrait renoncer entièrement à l’incinération des sapins de Noël.


Feux couvants

Lorsque les combustibles (la plupart du temps des déchets provenant de forêts, de champs et de jardins) sont trop humides pour brûler correctement, les feux « couvent ». A cause de la combustion incomplète, ces feux libèrent de grandes quantités de polluants tels que de la suie, des particules de fumée, du monoxyde de carbone et des gaz. Les feux couvants sont par conséquent interdits.


Informations supplémentaires



Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

http://www.vol.be.ch/vol/fr/index/luft/luftreinhaltung/energie--und-waermegewinnung/feuer-im-freien.html