Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




Feu bactérien : ne pas toucher les plantes contaminées et signaler leur emplacement à la commune

Le feu bactérien est une maladie bactérienne hautement contagieuse et extrêmement dangereuse qui infeste les arbres fruitiers à pépins (pommiers, poiriers, cognassiers) ainsi que diverses plantes sauvages ou d’ornement. 

Toute infestation par le feu bactérien doit être annoncée à la commune concernée.

Poirier atteint de feu bactérien, comme le prouve la nette coloration brun-noir du feuillage.

Les arbres atteints de feu bactérien présentent des branches arquées et une coloration brun-noir du feuillage.

Mesures de prévention : désinfecter et contrôler

  • Lors de la taille des arbres fruitiers, désinfecter les outils après chaque plante taillée.
  • Observer régulièrement les plantes sujettes aux infestations, depuis l’apparition des premières feuilles jusqu’à la coloration automnale.

Prévention à l’aide de streptomycine interdit

L’antibiotique streptomycine pour la prévention du feu bactérien n’est plus autorisé dans les cultures fruitières et les pépinières destinées à la production de plants pour l’agriculture.

Décisions de portée générale concernant le LMA (PDF, 89 Ko, 2 pages)

Annoncer toute plante suspecte à la commune  – ne pas toucher la plante !

  • Ne pas toucher les plantes suspectes : risque de contamination d’autres plantes.
  • Annoncer le cas suspect à la commune concernée : cette dernière prendra les mesures qui s’imposent et répondra aux questions posées.

Situation dans le canton de Berne : peu de nouveaux cas

Carte du canton de Berne présentant les communes contaminées par le feu bactérien en 2016 (PDF, 767 Ko, 1 page)

La situation actuelle de la contamination de la Suisse

Feu bactérien : site Internet de la Confédération

Stratégie de lutte

Des contrôles visuels et des campagnes de vulgarisation sont effectués dans tout le canton. Des contrôles visuels plus intensifs et des mesures d’assainissement plus rigoureuses sont réalisés sur les objets protégés et autour de ceux-ci dans un rayon de 500 à 4000 mètres. Sont réputés objets protégés les vergers commerciaux, les pépinières et les vergers haute-tige particulièrement précieux. Le canton prend en charge les frais d’assainissement uniquement pour les objets protégés et leurs environs.

Infos-feu-bactérien, février 2017 (PDF, 235 Ko, 4 pages)

Talon d’inscription aux cours de lutte contre le feu bactérien en 2017 (PDF, 135 Ko, 1 page)

Carte des objets protégés avec leur périmètre de protection

Interdiction de planter certaines espèces particulièrement dangereuses (PDF, 17 Ko, 1 page) (en all.)

Pour en savoir plus


Informations supplémentaires

 


Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

http://www.vol.be.ch/vol/fr/index/landwirtschaft/landwirtschaft/pflanzenschutz/meldepflichtige_schadorganismen/feuerbrand.html