Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




Retour à l'aperçu des communiqués actuels

Conséquences de la tempête dans le canton de Berne Burglind moins dévastatrice que Lothar pour les forêts

9 janvier 2018 – Communiqué de presse

La tempête Burglind a couché quelque 400 000 m3 de bois dans le canton de Berne. A titre de comparaison, l’ouragan Lothar du 26 décembre 1999 avait abattu 4,3 millions de mètres cubes d’arbres. L’Office des forêts du canton de Berne et l’association Propriétaires de forêts bernois appellent à garder la tête froide et à établir des priorités claires pour s’occuper des dégâts. Il est fortement recommandé à la population d’éviter les forêts touchées par la tempête.

La tempête Burglind, qui a traversé la Suisse le 3 janvier avec des rafales dépassant les 180 km/h, a causé des dégâts aux forêts dans le canton de Berne. Il s’agit en grande partie de dégâts épars, c’est-à-dire de chute ou de casse d’arbres isolés. Les Préalpes et le Plateau sont particulièrement touchés. Selon les premières estimations de l’Office des forêts, le bois couché par la tempête représente environ 400 000 m3, soit à peu près la moitié du volume annuel exploité dans le canton de Berne. Ces dégâts sont relativement faibles par rapport à ceux causés par l’ouragan Lothar en 1999 (moins d’un dixième).

Priorité absolue à la sécurité du travail

L’Office des forêts et l’association Propriétaires de forêts bernois ont procédé à une évaluation conjointe de la situation avant de discuter de la démarche à adopter pour gérer les dégâts. Ils conseillent aux propriétaires forestiers de faire le point des dommages subis avant de contacter leurs organisations régionales et de ne pas prendre de risques : la priorité absolue doit être donnée à la sécurité des travaux de déblaiement.

Une démarche ciblée sera mise en œuvre pour protéger les forêts des dommages consécutifs à la tempête tout en assurant l’approvisionnement du marché du bois. Il faut dans un premier temps cesser ou reporter les coupes ordinaires. Les contrats de fourniture en cours et les nouvelles demandes émanant de scieries et d’autres clients pourront être couverts avec le bois couché.

Les travaux de déblaiement prendront du temps et requerront parfois l’utilisation de gros engins. Il est recommandé à la population d’éviter les forêts endommagées par la tempête et de respecter les interdictions d’accès.

Evacuer rapidement les sapins abimés

A l’heure actuelle, la fonction protectrice des forêts n’est pas affectée. Pour éviter une propagation importante du bostryche, qui pourrait causer des dégâts massifs, il est essentiel de façonner et d’évacuer rapidement les sapins abimés. Le Service forestier cantonal accorde des subventions pour soutenir ces travaux dans les forêts ayant une fonction de protection importante.

Les forestiers de triage et les spécialistes des organisations de commercialisation du bois sont à la disposition des propriétaires forestiers pour les conseiller. L’association Propriétaires de forêts bernois et les organisations régionales de propriétaires forestiers proposent en outre des services allant de l’organisation de travaux avec des entreprises spécialisées à la commercialisation du bois.

Retour à l'aperçu des communiqués actuels


Informations supplémentaires



Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

http://www.vol.be.ch/vol/fr/index/direktion/ueber-die-direktion/aktuell.html