Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




Travail au noir

Dans le canton de Berne, l'argent généré par le travail au noir correspond à la valeur ajoutée d'environ 5 milliards de francs par an.

Le travail au noir:

  • entraîne un manque à gagner pour l'Etat et les assurances sociales,
  • fausse la concurrence entre les entreprises,
  • prive les employés concernés de rentes, de prestations de l'assurance-accidents et d'indemnités de chômage.
Un contrat de travail valable et un décompte correct du salaire sont les garants de conditions de travail équitables.

Un contrat de travail valable et un décompte correct du salaire sont les garants de conditions de travail équitables.

Le travail au noir va de petits boulots effectués après le travail à des activités professionnelles illégales exercées au mépris du droit fiscal, du droit des assurances sociale et du droit des étrangers.

Le travail au noir va de petits boulots effectués après le travail à des activités professionnelles illégales exercées au mépris du droit fiscal, du droit des assurances sociale et du droit des étrangers.

Sans déduction des cotisations sociales, aucun droit aux rentes, indemnités de chômage et prestations de l'assurance-accidents!

Sans déduction des cotisations sociales, aucun droit aux rentes, indemnités de chômage et prestations de l'assurance-accidents!

Nota bene

Soupçonnez-vous un cas de travail au noir? Veuillez vous adresser au service compétent en la matière:


Informations supplémentaires

 


Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

http://www.vol.be.ch/vol/fr/index/arbeit/arbeitsmarkt/schwarzarbeit.html